Proposition de politique pour le soutien aux médias communautaires (brouillon)

La Convergence des médias communautaires est organisée grâce à une subvention Connexion du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Cette conférence est destinée à marquer l’aboutissement des recherches entreprises par des praticiens des médias communautaires, chercheurs et parties prenantes dans le but d’avancer une proposition visant à soutenir les médias communautaires dans le contexte du numérique.

Demandeurs de la subvention et membres du comité directeur chargé de superviser ces travaux :

Universitaires

  • Kirsten Kozolanka (chercheuse principale), École de journalisme et de communication, Université Carleton
  • Dwayne Winseck, Ph. D., École de journalisme et de communication, Université Carleton
  • Florian Sauvageau, Ph. D., professeur émérite, Université Laval
  • Robert Hackett, Ph. D., École des communications, Université Simon Fraser

Praticiens des médias communautaires non issus du milieu universitaire

  • Clifford Lincoln, auteur de l’ouvrage « Notre souveraineté culturelle : le deuxième siècle de la radiodiffusion canadienne »
  • Catherine Edwards, Association Canadienne des usagers et stations de la télévision communautaire (CACTUS)
  • John Harris Stevenson, cofondateur du Fonds canadien de la radio communautaire
  • David Murphy, Hand Eye Society
  • Darryl Richardson, The Media Co-op

Tout au long de ses travaux, le Groupe de travail sur la définition d’une nouvelle politique pour les médias communautaires s’est appuyé sur les contributions de nombreuses personnes, dont celles de chercheurs spécialisés dans les médias alternatifs et communautaires et de praticiens des secteurs de la télévision communautaire et de la radio, et des médias et jeux communautaires en ligne.

Based on the survey and focus groups conducted in August and September of 2015 among community media networks and practitioners, the Community Media Policy Working Group is meeting weekly to develop a policy proposal that participants of the Community Media Convergence will have an opportunity to refine on the third day during a day-long policy development forum.

If you'd lke to read the report based on the survey and focus groups is posted here.

http://www.commediaconverge.ca/sites/default/files/documents/Les%20m%C3%...

Les auteurs du rapport ont dégagé six thèmes qui sont actuellement au centre des préoccupations des praticiens des médias communautaires :

  1. Rôle et mandat des médias communautaires (par opposition aux médias commerciaux et publics)
  2. gouvernance
  3. productions
  4. formation
  5. accès
  6. financement

À ces six thèmes, le Groupe de travail sur la définition d’une nouvelle politique pour les médias communautaires en a rajouté deux autres, non cités par les participants au sondage, peut-être parce qu’on ne les avait pas interrogés spécifiquement là-dessus. Ce sont cependant des questions qui ont été soulevées ces dernières années en ce qui a trait à la définition d’une politique et à la planification à long terme pour les médias communautaires :

  • droit d’auteur et propriété intellectuelle
  • archivage

Pour chaque thème, le groupe de travail a rédigé une ébauche d’énoncé de valeurs ou d’aspirations pour les médias communautaires, et nous aimerions avoir votre avis à leur sujet. Les rubriques en gras qui figurent ci-dessous sont les thèmes qui ont été signalés par les participants au sondage et par les membres du groupe du groupe de travail. Sous chaque rubrique figure une ébauche d’énoncé de valeurs. Si vous souhaitez suggérer des ajouts ou des modifications, veuillez vous servir de notre babillard de discussion sur l’élaboration d’une politique pour les médias communautaires :

Commentaires sur les énoncés de valeurs

L’élaboration d’une proposition de politique pour le soutien aux médias communautaires dans le contexte du numérique se poursuit. Chaque semaine, le groupe de travail consulte le babillard dans le but d’incorporer vos commentaires.

1er thème – Atouts et rôle des médias communautaires (par opposition aux médias commerciaux et publics)

La Loi sur la radiodiffusion de 1991 dispose que « tous les éléments du système doivent contribuer, de la manière qui convient, à la création et la présentation d’une programmation canadienne ».  Créés avec la participation de membres du public et d’associations locales, appartenant à la population locale et étant sans but lucratif, les médias communautaires :

  • sont mieux à même de servir les intérêts de populations restreintes et de favoriser la diversité des genres et des types de production que le reste du secteur des médias, qu’ils soient publics ou privés. Les médias communautaires ont vocation à refléter les réalités microlocales – qu’il s’agisse des petites communes rurales ou, en milieu urbain, des quartiers, des groupes mal desservis ou de quiconque désire s’exprimer.
  • offrent un tremplin à la participation citoyenne en favorisant la libre expression et la diversité des perspectives, et font contrepoids à la concentration de propriété des médias.

2e thème – Gouvernance

Les médias communautaires sont détenus et exploités par des organismes collectifs sans but lucratif, dont la structure et le mandat prévoient la participation de membres du public bénévoles, sans exclusion aucune, à la gouvernance, à la gestion journalière et à la production.

3e thème - Productions

Les médias communautaires offrent des productions réalisées par des citoyens d’une certaine zone géographique (telle que définie dans le cadre de leur licence ou de leur constitution en société), qui apportent leur contribution à titre de bénévoles.

4e thème – Droit d’auteur et propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle des productions réalisées par les membres du public – qui ont bénéficié de la formation nécessaire, d’un soutien à la production et de la ou des plateformes de distribution offertes par un organe médiatique communautaire – revient à ces membres, avec pour seule restriction le fait que l’organe médiatique peut, dans ses documents constitutifs, se réserver le droit de première diffusion ou de reprise illimitée de ces productions.

5e thème - Formation

Les médias communautaires offriront aux membres du public une formation à la production, tant dans les médias traditionnels que dans les nouveaux médias; cela inclut, de façon non limitative, les formats impression, audio, vidéo et ludique (c.-à-d., jeux en ligne), et ce, quel que soit le mode de distribution.

Les travailleurs des organes médiatiques communautaires auront accès à des possibilités de réseautage professionnel et de formation en lien avec leurs tâches (qui associent le soutien à la production et l’animation communautaire). Ils bénéficieront notamment :

  • d’un accès à une formation post-secondaire
  • d’un soutien permanent prodigué par des associations professionnelles ou des associations de membres soutenant les médias communautaires

6e thème – Facilité d’accès (aux plans géographique et technique)

La Charte canadienne des droits et libertés dispose que : « Chacun a les libertés fondamentales suivantes : […] liberté de pensée, de croyance, d'opinion et d'expression, y compris la liberté de la presse et des autres moyens de communication […] ». Afin que les Canadiens puissent exercer leur droit à la liberté d’expression dans un environnement numérique démocratique, les organes médiatiques communautaires, qui leur inculquent des compétences numériques, leur offrent un soutien à la production et leur donnent accès à des plateformes de distribution, seront également accessibles partout au Canada.

Quelle que soit la localité, les divers services des médias communautaires seront offerts sur toutes les plateformes afin que les membres du public soient à même de dialoguer entre eux, de façon à ce que ni le revenu, ni la capacité physique ou mentale, ni l’identité linguistique ou ethnique, ni aucun autre facteur ne soit un obstacle à l’accès aux services des médias communautaires pour quiconque ou pour quel groupe que ce soit au sein de la population locale.

7e thème - Financement

Les médias communautaires du Canada recevront un financement suffisant pour pouvoir atteindre leurs objectifs. Un objectif de politique sera de prioriser les moyens non commerciaux de financement des médias communautaires, ceci :

  • en raison du caractère démocratique des médias communautaires, de l’initiation aux médias qu’ils offrent et du service qu’ils ont pour mission de fournir dans l’économie numérique
  • afin de préserver leur caractère de service public pour les usagers locaux

8e thème – Archivage et patrimoine

Dans de nombreuses zones géographiques desservies par les médias communautaires et pour de nombreux groupes d’intérêt à qui ces médias offrent un tremplin pour s’exprimer, il se pourrait que ces médias se retrouvent seuls détenteurs de certaines archives imprimées ou audio-visuelles. Les médias communautaires feront donc l’objet d’une reconnaissance officielle pour leur rôle de préservation du patrimoine audio-visuel du Canada, et des mesures seront prises pour protéger le secteur des médias communautaires au même titre que celui des médias publics et privés.